Publié le 22 Août 2016

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Les oubliés du monde

Publié le 20 Août 2016

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Les oubliés du monde

Publié le 13 Août 2016

La tête de la gamine quand on lui signifia que désormais on l'appellerait Chipolata.

chipolata

Voir les commentaires

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Les oubliés du monde

Publié le 7 Août 2016

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Les oubliés du monde

Publié le 3 Août 2016

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Les oubliés du monde

Publié le 29 Juillet 2016

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Le petit cirque

Publié le 24 Juillet 2016

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Le petit cirque

Publié le 20 Juillet 2016

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Le petit cirque

Publié le 15 Juillet 2016

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié le 13 Juillet 2016

Petit éloge de l'image

Elle tient tout et nous retient. Un monde clos, à plat et ce prodige que, par elle, tout est ouverture, intensité et profondeur. Elle est ce vibrato du silence.

Dans le livre, elle irradie et peut éclipser le texte. En elle, on s'installe, on se glisse, comme dans un lit, on y est bien. Les mots viendront après. En librairie, tout à l'heure, je tombe sur des publications "jeunesse". Les personnages, les animaux, les décors semblent donner une vie à l'image mais, non, c'est l'image comme image qui anime tout, qui emporte tout, qui déborde tout, l'humeur, l'histoire, le livre et ses lecteurs. Elle est cette ivresse.

Elle nous prend, nous aspire, nous avale. En elle, nous sombrons. Elle est ce vertige glouton.

Elle ignore l'extension, elle ignore son format. Elle est à elle-même sa propre mesure, sa propre échelle. Elle est, tout à la fois, son étincelle, son éclat et cette libre diffusion.

Voir les commentaires

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié le 9 Juillet 2016

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Le petit cirque

Publié le 5 Juillet 2016

Dans leurs lettres, Sartre et Beauvoir, qui n'aimaient pas l'intention appuyée de l'écriture poétique, pour évoquer le climat diffus d'une impression trouble, sans accès verbal possible, concédaient la formule "ça m'a fait tout poétique". Souvent, et sans trop bien savoir pourquoi, je me dis que bien des êtres et bien des choses me font tout poétiques.

tout poétique

Voir les commentaires

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Sartre, Camus et les autres

Publié le 29 Juin 2016

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Le petit cirque

Publié le 27 Juin 2016

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Le petit cirque

Publié le 20 Juin 2016

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Le petit cirque

Publié le 15 Juin 2016

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Le petit cirque

Publié le 12 Juin 2016

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Le petit cirque

Publié le 9 Juin 2016

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Le petit cirque

Publié le 7 Juin 2016

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Le petit cirque

Publié le 3 Juin 2016

et à la nuit tombée du 3 juin, le coyote se bashunga

il se bashunga

Voir les commentaires

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Le petit cirque