les cols roulés

Publié le 17 Août 2013

(cliquer sur le dessin pour réussir le déroulé)

(cliquer sur le dessin pour réussir le déroulé)

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #vestiaire

Repost 0
Commenter cet article

louise blau 21/08/2013 11:28

euh, moi aussi, question de génération sans doute

Gilbert Pinna 22/08/2013 09:37

... oui, c'est bien ça, c'est une réponse absolue, inconditionnelle. ;-)

louise blau 22/08/2013 09:20

euh, ça gratte, les cols roulés aussi d'ailleurs, mais pour eux, que ne ferait-on pas ?

Gilbert Pinna 22/08/2013 07:42

... et les pantalons en tergal ?

patrick verroust 18/08/2013 13:10

La grande Olympe de Gouges eut la même pensée avant de se faire décolleter.....Triste tropisme....

patrick verroust 18/08/2013 00:50

Et elle ravala un rire de gorge....

Gilbert Pinna 18/08/2013 08:01

... puis se rengorgea.

Elise L 17/08/2013 22:49

fugacement... pas vraiment d'impatience, faut quand même pas exagérer !

Gilbert Pinna 18/08/2013 08:00

... oui, vraiment, fugacement... ;-)

Versus 17/08/2013 13:55

Encore une odeur de plage, de corps libres et attentifs au moindre appel de la chair...

Gilbert Pinna 17/08/2013 15:06

... et le sable de couler dans le col.

DAutrou 17/08/2013 11:16

Il sera en harmonie avec les bûches (cette pensée ne nous laisse pas de bois)

Gilbert Pinna 17/08/2013 13:37

(... et tout glissa vite dans la cheminée)