dans le salon

Publié le 2 Juin 2013

il est

assis

et

désarmé

dans le salon
dans le salon

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Les oubliés du monde

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
changer la couleur des murs, et tout change
Répondre
G
... et ça fait comme un effondrement.
D
N'aurait-il pas un léger coup dans le nez ? <br /> Dans ces conditions, le cessez-le feu était nécessaire, mais est-il provisoire ?
Répondre
G
... quoi ?... des coups de canon ?
P
Je vais vous faire un aveu: Votre héros fait bloc avec son fauteuil , je ne saurais pas le faire se lever à moins de le battre comme plâtre.Il faudrait réunir un conseil de famille qui révélerait,qui sait, qu'il ne saurait résister à un clair de femme ou à un délicieux colonel...bref des vices pour le dévisser...
Répondre
G
... un sacré dossier, quoi.
P
A la merci de qui s’amène,assis soit-il !
Répondre
G
... cette difficulté que j'ai à faire le tri de mes chantiers
D
@ Gilbert Pinna : ne nous laissons pas envahir la mémoire par des gravats inopportuns !
G
(... pas revu depuis si longtemps mais, vous avez raison, je vais consulter...)
D
@ Gilbert Pinna : bonne question, peut-être consulter Costa-Gavras ?
G
... se redresser, la grande affaire.
D
Le repos du non-guerrier pacifie l'ameublement.
Répondre
G
... oui mais comment sortir de cet état de siège ?