Avignon

Publié le 20 Mai 2013

Avignon

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Les oubliés du monde

Repost 0
Commenter cet article

Dominique Hasselmann 23/05/2013 14:30

Il lui garderait un chien de sa chienne, dissimulé dans le dos ?
La finesse du trait montre qu'elle le toise avec raison.

Gilbert Pinna 23/05/2013 21:10

... le chien en tête siamoise ?

coccinelle 20/05/2013 21:15

oui, le chien qui renifle mais que tout cela laisse indifférent

Gilbert Pinna 20/05/2013 22:11

... triple ration de croquettes pour compenser !

patrick verroust 20/05/2013 14:24

Du haut de sa hauteur, elle toise le regard de dogue du gars. Le mépris installe une frontière tangible, les rend étrangers l'un à l'autre. La distance physique qui les sépare, leurs postures disent qu'ils n'en sont plus à des rapports chats et chiens, que le couple est terrassé, il n'arrivera pas au bout du pont; ne se relèvera pas de cette gamelle. Qui va garder le chien qui a attrapé le rhume des chiens, il ne comprend goutte à ce qui se passe entre les deux têtes de mule mais sent venir les temps d'orage ,. Ô désespoir canin! Avis de tempête, alerte orange, tant qu'il n'y a pas d'avis gnon!

Gilbert Pinna 20/05/2013 21:36

... aboyer, la vaine affaire.

DAutrou 20/05/2013 11:39

Renifle-t-il la garde alternée ? (le pied sur la robe est une des gouttes d'eau qui...)

Gilbert Pinna 20/05/2013 21:23

... chien de garde alterné(e) ?