Turin

Publié le 15 Janvier 2013

 

projet 478

 

 

 

Il est attablé, en terrasse, à Turin.

Plein été. Soleil de plomb, la place vacille.

Sur la tête, un chapeau blanc, improbable.

Il a bu. Du vin, blanc, couleur de miel.


Ses verres en buée.

 

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Les oubliés du monde

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Dominique Hasselmann 19/01/2013 14:11

Il devait être conservateur du musée d'Histoire naturelle de la rue Cuvier à Paris...

Gilbert Pinna, le blog graphique 19/01/2013 14:35



... oui, toujours entre deux os.



Dominique Hasselmann 19/01/2013 12:11

Il pense à Nietzsche... mais n'a pas de cheval.

Gilbert Pinna, le blog graphique 19/01/2013 12:32



... il le perça :


 






DAutrou 16/01/2013 14:25

La part de l'ange est congrue.

Gilbert Pinna, le blog graphique 16/01/2013 16:12



... ces vapeurs qui nous bousculent ?



Louise Blau 16/01/2013 08:39

À défaut d'avoir laissé son visage sur un linge, il le laissa sur un papier. Sainte véronique, patronne des photographes, sainte matrone, pensons à lui

Gilbert Pinna, le blog graphique 16/01/2013 08:48



(... et tchin !)



Maria-D 16/01/2013 08:01

Entre-Deux-Mers
;-)

Gilbert Pinna, le blog graphique 16/01/2013 08:36



... oui, redoutable !



coccinelle 15/01/2013 22:42

tuant têtu le temps (à Turin, c'est l'été)

Gilbert Pinna, le blog graphique 16/01/2013 08:37



;-)



fleur 15/01/2013 15:56

accablé de soleil ? ;)

Gilbert Pinna, le blog graphique 15/01/2013 17:21



... attablé de soleil.



patrick verroust 15/01/2013 15:20

Le doute qui terrasse... il vit cet état où ce qui fut capital apparaît insignifiant, où la perplexité désarme la latitude à agir, où pèse un sentiment lourd de manque de pot... Entre un barolo et
un barbaresco , un taupin d'eau d'acqui terme, déguster quelques gianduiotto serait un traitement antidépresseur agréable. Reprendre son avenir en main , plutôt que de dire au destin "Fiat volontas
tua"....

Gilbert Pinna, le blog graphique 15/01/2013 17:22



... en terrasse, ce sentiment de flottement.



Frederique 15/01/2013 09:54

L'inaptitude à vivre de Cesare ?

Gilbert Pinna, le blog graphique 15/01/2013 11:37



... il rôdait sans aucun doute...






Versus 15/01/2013 09:51

Entre eau et entre vin, j'ai pris une suée, à Turin!
Nom d'un soir, nom d'un suaire!

Gilbert Pinna, le blog graphique 15/01/2013 11:35



... les grandes terrasses à ciel ouvert !