Tapiès

Publié le 8 Février 2012

 

A tapies

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Hommage en retenue et en correspondance...
Répondre
G
<br /> <br /> ;-)<br /> <br /> <br /> <br />
A
Ah, oui !
Répondre
G
<br /> <br /> ;-)<br /> <br /> <br /> <br />
L
"très beau portrait qui désigne effectivement" la voyance" du peintre
Répondre
G
<br /> <br /> ... ses yeux comme des gouffres.<br /> <br /> <br /> <br />
P
Gilbert,<br /> <br /> Je n'avais pas percuté, immédiatement, sur ce sobre hommage à Antoni Tàpies. L'homme qui exorcisait ses champs de bataille intimes dans ses œuvres aurait pardonné cette bévue. vous avez des<br /> proximités dans vos choix d'expression, de couleurs, de lavis....
Répondre
G
<br /> <br /> ... les petites armées sur leurs "champs de bataille"...<br /> <br /> <br /> <br />
P
Elles étaient tapies au fond de lui, ses envies inavouées, ses petites lâchetés, ses convictions bradées. Parfois,il avait l'impression quelles le guettaient...comme la concierge, dans l'escalier,<br /> guettait Franz.
Répondre
G
<br /> <br /> http://gilbertpinnalebloggraphique.over-blog.com/article-l-ombre-de-franz-67804054.html<br /> <br /> <br /> <br />
I
ah très réussi ;) Je trouve que ça a du sens que ce dessin viennent juste après les ânes de terre ocre, les rayures et les griffonnages...
Répondre
G
<br /> <br /> ... les ânes zébrés. Merci !<br /> <br /> <br /> <br />