Sous les frênes

Publié le 26 Mai 2010

Embusqué sous les frênes, Ferdinand le brigand  demeura interdit.

 

Ferdinand-copie-2

 

 

 

 

 

p-nombre-2.png

 

Sous les oliviers  (cliquer)

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Ceux de la bande

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Saravati 27/05/2010 15:40


Avec ou sans freins(es), je m'interdis jusqu'à la probabilité d'imaginer de pouvoir le rencontrer


Gilbert Pinna, le blog graphique 27/05/2010 18:28



Saravati, entière et résolue.



julien 26/05/2010 20:40


Ferdinand, le gentil brigand qui a peur de son ombre...


Gilbert Pinna, le blog graphique 26/05/2010 21:51



... un fantôme de brigand qui vampirise le monde par les yeux...



Aléna 26/05/2010 16:30


Interdit sous les frênes mais autorisé ailleurs? pour un brigand, il s'en tire bien.


Gilbert Pinna, le blog graphique 26/05/2010 17:55



Oui, c'est tout le problème de Ferdinand : son brigandage ombragé, taciturne, retenu.



Les Héphémères 26/05/2010 11:59


Et de lui vous"osier" "hêtre""cyprès"? Qu'il se mette au "bouleau" pour se libérer un peu de ses "chênes" qui le "frêne" car le "peuplier" ! En attendant qu'il "d'orme" pour garder un peu de
"charme" ...


Gilbert Pinna, le blog graphique 26/05/2010 12:55



@ TG et les Héphémères :


Quel festival ! ... Quel feu d'artifice !... Ferdinand devrait décoler enfin et ne plus rester, tapi, flottant dans l'ombre, au ras du "saule"...



TG 26/05/2010 11:23


Même "Frèné", personne ne pouvait l'arrêter… Il ne supporte pas les "Chènes"…


Les Héphémères 26/05/2010 10:52


Ferdinand aurait le "Blues" ?