sépia jamais

Publié le 11 Mai 2011

 

Elle dit : " Sous mon chapeau, je veux bien rissoler... mais finir sépia, jamais."

 

Image 489

 

Image 496-copie-1

 

Image 494-copie-1

 

 

 

Exister davantage   (cliquer)

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Tout garder

Repost 0
Commenter cet article

Baltha 13/05/2011 09:01


>GP,
Non, ce serait trop cloche.
Baltha


Gilbert Pinna, le blog graphique 13/05/2011 09:16



... cloche, le mot que je cherchais.



Baltha 13/05/2011 07:16


Je vois que vous avez encore changé de bannière, dites-moi vous n'êtes pas fichu?
Baltha


Gilbert Pinna, le blog graphique 13/05/2011 07:37



... pas fichu, pas fichu, c'est vite dit... ;-)



patrick verroust  13/05/2011 01:19


Bronzer idiote ,c'est pia demain la veille!


Gilbert Pinna, le blog graphique 13/05/2011 07:39



... euh, non.



if6 12/05/2011 16:09


Quand change-t-elle de côté? :)


Gilbert Pinna, le blog graphique 12/05/2011 16:31



... le basculement est annoncé.



Dom A. 12/05/2011 13:09


Lors, ici je seiche (le féminin m'aura troublé: bon signe).


Gilbert Pinna, le blog graphique 12/05/2011 13:40



... elle est aussi cette rivière d'Ille-et-Vilaine :






TG 12/05/2011 09:04


Bien vouloir rissoler…Quelle patate !
Rissoler la belle affaire…


Gilbert Pinna, le blog graphique 12/05/2011 10:56



... question de dosage, sûrement.



julien 12/05/2011 08:46


Le rissolement lui va bien.


Gilbert Pinna, le blog graphique 12/05/2011 10:56



... le ruissellement, ensuite.



lignes bleues 12/05/2011 08:00


sépia : calamares a la plancha, bien rissolés


Gilbert Pinna, le blog graphique 12/05/2011 10:54



... c'est servi !



Dominique Hasselmann 12/05/2011 07:33


Sépia pia des oiseaux et fixateur toujours agissant des photos : l'enchanteur pourrissant du temps s'y casse les dents, sur les dessins ici aussi.


Gilbert Pinna, le blog graphique 12/05/2011 10:53



... attention aux risques de caries graphiques...



Baltha 12/05/2011 07:02


Sépia assez.
Baltha


Gilbert Pinna, le blog graphique 12/05/2011 10:50



... ce n'est qu'un début, la sépia continue !



kouki 11/05/2011 22:49


sépia grave
elle est douce


Gilbert Pinna, le blog graphique 12/05/2011 06:50



:-)



lasiate.com 11/05/2011 19:55


en tout cas le sépia ne la fait pas rissoler ;)


Gilbert Pinna, le blog graphique 12/05/2011 06:49



... rissole qui peut ...



PhA 11/05/2011 18:16


Comme une vieille photographie.


Gilbert Pinna, le blog graphique 11/05/2011 18:55



... la seiche ou les calmars en feront leur affaire :


http://gilbertpinnalebloggraphique.over-blog.com/article-la-mer-ignoree-42971112.html



jean marie staive 11/05/2011 13:34


Qui épia le sépia ?


C'est à la fin du xvii siècle que l'on commença à extraire le liquide brun de la poche à encre de la seiche jour en faire un nouveau médium à l'usage des artistes. L'engouement fut si grand que le
lavis à la sépia sup­planta le lavis au bistre, et il n'y eut bientôt plus assez de seiches pour satisfaire la demande... On mélangea alors souvent la sépia au brun "Van Dyck" de la terre de
Cassel. Tous les lavis d'encre brune ne sont pas des sépias, mais la confusion est fréquente car la gamme des nuances de la sépia est aussi étendue que celle du bistre, lui-même d'un brun plus
chaud. Actuellement, on ne trouve plus dans le commerce que le "ton sépia", à base de terres brûlées.

D' où le sépia qui brûlé, rissole !


Gilbert Pinna, le blog graphique 11/05/2011 15:23



... merci pour l'information... la sépia qui rend aussi les têtes brûlées.



versus 11/05/2011 13:26


Sais-t-on jamais, c' est ton anchois rissolée au soleil qui t' échoit.


Gilbert Pinna, le blog graphique 11/05/2011 15:14



... une rumeur de tapas...



saravati 11/05/2011 13:05


Elle rit sole ? Pas vraiment : voyez tout autour ...


Gilbert Pinna, le blog graphique 11/05/2011 15:15



... ça bouillonne, ça transpire, ça dégorge...



anonyme 11/05/2011 12:00


D'où la nécessité des masques.


Gilbert Pinna, le blog graphique 11/05/2011 15:16



... pour ces jeux d'ombres.



anonyme 11/05/2011 11:47


Sous le chapeau, rissolement et dilatation, non ?


Gilbert Pinna, le blog graphique 11/05/2011 15:12



... oui, l'étrange amalgame.



Isabelle C. 11/05/2011 11:35


c'est ton jamais ...


Gilbert Pinna, le blog graphique 11/05/2011 15:19



... le mien même.



patrick verroust  11/05/2011 11:32


Rester "convenable" garder une apparence d'oie blanche, elle est femme qui plaque mais ne se fait pas plaquer, même photographiquement. Elle préfère l'ombre aux appareils des frères Lumière sauf si
elle y est à son avantage.


Gilbert Pinna, le blog graphique 11/05/2011 15:10



... c'est ça : entrer dans la lumière.



Aléna 11/05/2011 10:35


"je ne veux pas être un souvenir!"


Gilbert Pinna, le blog graphique 11/05/2011 15:09



( ...et  se surprendre à penser parfois : "... si je pouvais rester au moins un souvenir...")



lignes bleues 11/05/2011 08:08


rissoler ? trop d'huile de bronzage ou quelque technique d'impression à la patate ?


Gilbert Pinna, le blog graphique 11/05/2011 09:53



... hop hop hop , voyez plutôt :


http://gilbertpinnalebloggraphique.over-blog.com/article-la-cuisine-61484413.html