Résolument 1

Publié le 13 Février 2010

la baigneur réflexif
la baigneur réflexif-copie-1
(cliquer sur les dessins pour les agrandir)

narcisse


Le fond de l'eau  (cliquer)

le-baigneur-001-copie-2.jpg

Et le baigneur dit  (cliquer)



Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Les baigneurs

Repost 0
Commenter cet article

Aléna 03/08/2010 01:20


bah celui qui a du ventre et ne veut pas, non, non, non... bon, un peu gros alors.


Gilbert Pinna, le blog graphique 03/08/2010 06:47



:-))



Aléna 02/08/2010 18:34


oh! qu'il est de mauvaise humeur le petit gros du haut!


Gilbert Pinna, le blog graphique 02/08/2010 19:06



...le petit gros ?... quel petit gros ?...



laurence 17/02/2010 19:49


en fait il n'a pas plongé et j'en suis bien triste mais après tout c'est un choix personnel


Gilbert Pinna, le blog graphique 17/02/2010 20:31


... disons qu'il n'a pas plongé dans l'eau... probablement qu'il a accompli une plongée en lui-même...


PhA 15/02/2010 09:02


C'est selon. Rien ne m'arrête.


Gilbert Pinna, le blog graphique 15/02/2010 09:07


Oui, je comprends... l'appel des hublots, ça ne se discute pas...


PhA 15/02/2010 08:40


Ah, c'était samedi. J'y étais. Elle était fraîche en effet.


Gilbert Pinna, le blog graphique 15/02/2010 08:57


L'eau, vous l'abordez comment, en maillot de bain, en scaphandre ou en brise-glace ?
voir:
http://hublots.over-blog.com/article-le-temps-vaut-la-peine-de-s-arreter-42425464.html


Saravati 15/02/2010 00:00


Oui, il existe beaucoup de "font semblant" ! Et dans tous les domaines et sans doute, qu'à partir d'un certain stade, ils mélangent leurs fantasmes et leur réalité !


Gilbert Pinna, le blog graphique 15/02/2010 08:59


Confusément...


dominique boudou 14/02/2010 16:35


Je garde un souvenir ému de quand j'ai appris à nager puis à plonger. Je nage encore,peu, mais ne plonge plus. Trop violent.


Gilbert Pinna, le blog graphique 14/02/2010 17:05


Oui, j'ai cru comprendre que ça déchire le corps...


JEB 14/02/2010 15:42


Il ne manque pas d'un certain halo...du bain...


Gilbert Pinna, le blog graphique 14/02/2010 17:06


... n'est-ce pas ?


isabelle.c 14/02/2010 10:02


Son p'tit profile pintade, le gras du cou, ses paupières valises, ses mains dans le dos, et les trous de son nez, lui auraient pourtant permis de filer comme une torpille, au fond ! :0)

Excellent vraiment !


Gilbert Pinna, le blog graphique 14/02/2010 10:47


... fondamentalement.


espace-holbein 13/02/2010 22:52


Non : le baigneur -résolu- ment. Il semble qu'il devrait donc plonger.


Gilbert Pinna, le blog graphique 14/02/2010 09:44


Plonger dans la nuit de ses incertitudes, et de ses mensonges intérieurs, oui...


Saravati 13/02/2010 22:15


Un baigneur qui ne se baigne pas peut-il se dire baigneur ou l'habit fait-il le moine ?
Ah, la peur et l'hésitation face à l'inconnu (la température de l'eau, le vide, l'inconnu ?) ...


Gilbert Pinna, le blog graphique 14/02/2010 09:31


Il existe, je le crois, toute une catégorie de baigneurs qui, en maillots de bain, se prélassent sur les plages toute leur vie sans mettre un orteil dans l'eau... peut-être, usurpent-ils le titre
de baigneurs mais c'est là l'idée qu'ils s'en font et qui les contente... il me semble que l'on pourrait étendre cette remarque à d'autres catégories et dans bien d'autres domaines ...


Dominique Hasselmann 13/02/2010 19:10


Mitterrand F. ayant annoncé qu'il demandait au directeur de l'Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de raccrocher les bannières de l'artiste chinoise censurée, il mériterait son portrait en
mécène à la Médicis.

Il s'en est bien tiré (mais les élections, ça s'annonce mal, donc ce n'est pas le moment de prêter le flanc au déchaînement médiatique et intellectuel anti-sarkozyste)....


Gilbert Pinna, le blog graphique 13/02/2010 19:34


- Et le baigneur pensa résolument: "Non, non, non... je ne décrocherai pas."

- Et le ministre répondit : "Il fait frais à présent et je crois que je vais rentrer."

Ce que l'on vérifie dans cette affaire, c'est que l'auto-censure est toujours symptomatique d'un malaise plus insidieux...


kouki 13/02/2010 16:07


le dernier baigneur, on voit vraiment qu'il a froid ... brrr !


Gilbert Pinna, le blog graphique 13/02/2010 17:21


... il porte un bonnet - multi-usages - hiver comme été...


Ambre 13/02/2010 12:16


Epatant, très expressif.
"Le fond de l'eau"... l'abîme(rait)!


Gilbert Pinna, le blog graphique 13/02/2010 12:18


Epatant, votre commentaire !