qu'advienne Emilienne

Publié le 9 Décembre 2010

 

Image 325

 

Image 327

 

Image 324

 

 

 

(Cliquer sur le dessin pour faire advenir Emilienne)

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Ceux de la bande

Repost 0
Commenter cet article

Dominique Hasselmann 19/12/2010 11:47


Avec qui Emilienne est-elle brouillée ? Ses traits valsent.


Gilbert Pinna, le blog graphique 19/12/2010 16:45



... la valse avec Cesario :


 


http://gilbertpinnalebloggraphique.over-blog.com/article-34816889.html



Baltha 12/12/2010 07:10


Emilienne, vous vous sentez bien?


Gilbert Pinna, le blog graphique 12/12/2010 08:41



Couci-couça...



Isabelle C. 11/12/2010 22:09


Ha vous êtes donc restée ! Quel ravissement ... vous prendrez bien un thé?


Gilbert Pinna, le blog graphique 12/12/2010 08:40



Emilienne, ravie, précisa : " ... avec un nuage de lait".



Elisabethbaysset 11/12/2010 21:20


le trait pour Emilienne est vigoureux , comme une belle pluie ! EB .


Gilbert Pinna, le blog graphique 12/12/2010 08:39



Une belle pluie revigorante....



patrick verroust 11/12/2010 19:24


Emilienne nous aura fait sourire, un peu tristement, mais c'est un beau cadeau d'adieu tout de même. Toute vie a sa poésie, Merci , Gilbert de la débusquer.


Gilbert Pinna, le blog graphique 11/12/2010 19:47



:-)



patrick verroust 11/12/2010 18:45


Sèche comme elle est , elle brulerait comme du bois sec. Feu, Émilienne!


Gilbert Pinna, le blog graphique 11/12/2010 19:04



Crépitements, étincelles... plein feu !



patrick verroust 11/12/2010 17:16


Émilienne, l'ancêtre, est , tellement, ridée, décharnée, parcheminée qu'elle ne craint plus les atteintes du temps . Déjà , dans les mémoires, elle se brouille, pour le reste advienne ce qui
pourrira.


Gilbert Pinna, le blog graphique 11/12/2010 18:28



Emilienne for ever...



géraldine 11/12/2010 16:52


Emilienne détricotée... zut !


Gilbert Pinna, le blog graphique 11/12/2010 18:29



... à l'envers/ à l'endroit.



anonyme 11/12/2010 15:17


Advienne que pourra de la libre advenue d'Emilienne...


Gilbert Pinna, le blog graphique 11/12/2010 16:34



;-)



anonyme 11/12/2010 10:49


Advenir en pure perte dit-elle


Gilbert Pinna, le blog graphique 11/12/2010 14:19



... et renouer les traits.



versubtil 10/12/2010 22:27


Comme un drapé, et le plaisir du toucher...Et le texte de Jean Luc Nancy en tête.
Passage plaisir.


Gilbert Pinna, le blog graphique 11/12/2010 08:49



Plier, creuser, dit-elle.



saravati 10/12/2010 20:38


Du plus que me revienne
L'ombre de la douce Emilienne ...


Gilbert Pinna, le blog graphique 11/12/2010 08:47



...ah, oui !...



TG 10/12/2010 10:42


d'humeur assez maussade ce matin, j'aurai tendance à penser qu'Emilienne navigue dans le même brouillard que nous autres, misérables humains…


Gilbert Pinna, le blog graphique 11/12/2010 08:44



Et vogue le navire...



patrick verroust 10/12/2010 02:24


Émilienne reposait au fond du routoir gelé. Une fine couche de glace déposait un voile de dentelles en cristal sur son visage ridée . Elle était, désormais, mariée avec l'éternité.


Gilbert Pinna, le blog graphique 10/12/2010 07:45



Emilienne dévoilée.



Aléna 09/12/2010 22:24


Émilienne insaisissable.


Gilbert Pinna, le blog graphique 09/12/2010 23:54



Emilienne est très fluide...



julien 09/12/2010 20:31


Juste quelques traits d'Emilienne...


Gilbert Pinna, le blog graphique 09/12/2010 23:54



... son ossature graphique.



lasiate 09/12/2010 18:00


Emilienne s'aliène dans les brouillards filandreux des souvenirs qui s'effacent


Gilbert Pinna, le blog graphique 09/12/2010 20:11



... Emilienne qui s'estompe...



marie guegan 09/12/2010 17:35


Quelle métamorphose en perspective!
L'ombre de la jeune Emilienne hante ma mémoire...


Gilbert Pinna, le blog graphique 09/12/2010 20:10



Nos ombres qui rampent...