Parler, dit-il

Publié le 23 Octobre 2010

 

Freud 139

  (Cliquer sur le dessin pour l'agrandir)

 

 

 

 

 

angela.png

Celles qui parlent  (cliquer)

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Sartre, Camus et les autres

Repost 0
Commenter cet article

Maria-D 22/02/2011 08:44


Entre parler et passer à l'acte ... parfois le fil est mince.


Gilbert Pinna, le blog graphique 22/02/2011 10:41



... et la ficelle est un peu grosse.



coccinelle 29/10/2010 08:09


puis Freud s'endormit.


Gilbert Pinna, le blog graphique 29/10/2010 08:14



Et il rêva.



Dom A. 27/10/2010 10:16


Il aura fait parler après lui.


Gilbert Pinna, le blog graphique 27/10/2010 10:30



Faire parler après soi, ce prodige...



co errante 25/10/2010 14:22


Passe par là et cherche le divan. (Quel drôle de mot)


Gilbert Pinna, le blog graphique 25/10/2010 15:10



... à défaut de divan, je vous propose ceci :


http://gilbertpinnalebloggraphique.over-blog.com/article-34457370.html


 



Aléna 25/10/2010 11:17


un Freud durassien!


Gilbert Pinna, le blog graphique 25/10/2010 14:58



Refoulé, forcément refoulé.



mirabelle 25/10/2010 00:30


J'aime bien ton style et les couleurs rétro.


Gilbert Pinna, le blog graphique 25/10/2010 07:09



Merci et bienvenue.



patrick verroust 24/10/2010 22:05


j'ai savouré le "chat" gastronomique, il y manquait "la truite" interprétée par les frères Jacques. Un grand moment de rire, dans ma vie.


Gilbert Pinna, le blog graphique 25/10/2010 07:10



... ah oui... la truite, en pousse-café ?...



patrick verroust 24/10/2010 21:15


Parler? penserait Jaurés. Est ce encore utile? Encore faut il penser. Écouter Jaurés laisseraient perplexe, bien des gens. Devons nous ré apprendre à penser avant de ré apprendre à parler encore
faudrait il espérer être écouter, au moins entendu!


Gilbert Pinna, le blog graphique 24/10/2010 21:41



Ainsi va L'Humanité...



Frédérique 24/10/2010 12:18


"L'inconscient s'exprime à l'infinitif" (S.F.) -


Gilbert Pinna, le blog graphique 24/10/2010 17:15



Refouler, dit-il.



Baltha 24/10/2010 10:03


Le regard un tantinet réprobateur de Sigmund, c'est à l'adresse d'Onfray?


Gilbert Pinna, le blog graphique 24/10/2010 10:15



... le philosophe au marteau piqueur.



TG 24/10/2010 09:58


Pour le café docteur, une petite noix, une goutte de crème épaisse le tout sur un lit de cognac…
Je vous dois combien?


Gilbert Pinna, le blog graphique 24/10/2010 10:08



... un lit de cognac... je vois... je vous envoie la note ( je prends les chèques-restaurant).



Isabelle C. 24/10/2010 09:41


"Détruire, dit-elle" ... ;)


Gilbert Pinna, le blog graphique 24/10/2010 10:07



" Dans cette espèce de livre qui n'est pas un livre j'aurais voulu parler de tout et de rien comme chaque jour, au cours d'une journée comme les autres, banale. Prendre la grande autoroute, la
voie générale de la parole..."


 


Marguerite Duras, l'autoroute de la parole in La vie matérielle



TG 24/10/2010 09:16


avec les profiteroles, je conseille un "Quart de Chaume" ou un Côteaux du Layon…


Gilbert Pinna, le blog graphique 24/10/2010 09:33



... pas de problème... combien de cafés ?



julien 23/10/2010 22:01


Je ne parlerai pas. Rien, je ne dirai rien.


Gilbert Pinna, le blog graphique 24/10/2010 07:59



... pardon ?



Elisabethbaysset 23/10/2010 19:55


je ris ! EB


Elisabethbaysset 23/10/2010 19:30


Aucun doute , il écoute .EB.


Gilbert Pinna, le blog graphique 23/10/2010 19:39



Assurément, il vous entend.


Je répète : Assurément, il vous entend. ;-)



Elisabethbaysset 23/10/2010 19:28


Aucun doute , il écoute.EB.


imagine 23/10/2010 17:48


Parler en a-t-il vraiment envie ?
Si oui, il "part" plutôt méfiant, non ?


Gilbert Pinna, le blog graphique 23/10/2010 17:54



... pour éviter que les mots, par leur trop, ne le retiennent...



TG 23/10/2010 17:29


oh! j'en ai peut-être trop dit!


Gilbert Pinna, le blog graphique 23/10/2010 17:32



;-))



TG 23/10/2010 17:08


Je savais que vous pourriez comprendre, et je ne vous parle pas de sa spécialité : le soufflé glacé à l'orange parfumé au Grand Marnier et à la Mandarine Napoléon…


Gilbert Pinna, le blog graphique 23/10/2010 17:23



... mandarine Napoléon... vous dites Napoléon ?...



TG 23/10/2010 17:03


tout ça, le bordeaux le steak les profiteroles et j'avoue aussi les pets de Nones, c'est la faute à mon père! C'était un homme heureux! c'est horrible!


Gilbert Pinna, le blog graphique 23/10/2010 17:05



... un homme heureux... en effet, c'est horrible... je comprends beaucoup de choses...



kouki 23/10/2010 16:56


ce monsieur a dû sentir les pets de nonnes !


Gilbert Pinna, le blog graphique 23/10/2010 17:05



... ah oui, ces petites choses croustillantes ?...



TG 23/10/2010 16:47


après je ne déteste pas quelques profiteroles…


Gilbert Pinna, le blog graphique 23/10/2010 16:50



... des profiteroles, je note...






PhA 23/10/2010 16:11


Ou penser ?


Gilbert Pinna, le blog graphique 23/10/2010 16:51



... penser, c'est lorsque l'on parle sans faire de bruit ?...



TG 23/10/2010 16:09


euh, je suis assez pour un Bordeaux Pessac Léognan… et ma mère aussi…


Gilbert Pinna, le blog graphique 23/10/2010 16:49



... Monsieur et sa mère ont bon goût...



TG 23/10/2010 15:56


euh!… je hais la réalité mais c'est quand même le seul endroit où l'on peut trouver un bon steak!


Gilbert Pinna, le blog graphique 23/10/2010 16:02



... un bon steak, dites-vous... mais encore ?



Kitty 23/10/2010 14:21


C'est pour mieux vous écouter, mon enfant...


Gilbert Pinna, le blog graphique 23/10/2010 15:35



http://gilbertpinnalebloggraphique.over-blog.com/article-retour-des-ogres-44641509.html