Les choses de l'été (1)

Publié le 1 Août 2010

 

 

le baigneur-copie-2

 

 

 

 

 

 

 

baigneur 2

 

Le grand saut  (cliquer)

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Les baigneurs

Repost 0
Commenter cet article

Cédric Févotte 28/08/2010 19:25


That's what I'm talking about !
(avec une petite pensée pour Patrick Cauvin, le scénariste, parti il y a peu)


Gilbert Pinna, le blog graphique 28/08/2010 19:47



Merci Cédric... j'ai pu revoir cet extrait avec grand plaisir.



Cédric Févotte 28/08/2010 15:42


Ce baigneur et ses morsures me fait penser aux slips de bain en laine du jeune Antoine dans Le Mari de la Coiffeuse. ("C'est pas des pompons c'est des cerises !")


Gilbert Pinna, le blog graphique 28/08/2010 16:40



... ces maillots de bain tricotés à la main, très improbables et très peu sexy... " ... et quand c'est mouillé, ça baille un peu, forcément..."



Saravati 03/08/2010 11:14


Cruelle destinée.
Mais j'ai vu son clone apparaître dans le prochain billet.


Gilbert Pinna, le blog graphique 03/08/2010 11:18



Oui, car toujours il rebondit. (Ce baigneur, sous ces faux airs de gravité, est un sacré farceur.)



Saravati 03/08/2010 10:50


Il faudra alors que je parte à sa recherche ! Peut pas partir comme ça, sans dire au-revoir !


Gilbert Pinna, le blog graphique 03/08/2010 10:58



... picoti, picota, lève le pied et puis coula. Trop tard.



Saravati 02/08/2010 21:25


Oh, comme je sens responsable ! Tenez, je vous lance la bouée et je vous garde une lotion adoucissante après soleil.


Gilbert Pinna, le blog graphique 02/08/2010 21:50



Et le baigneur répondit : " Brisons-là, ma douce, je boirai le sel jusqu'à la lie..." Et le baigneur de couler résolument.



Saravati 02/08/2010 20:19


Là ou la caresse se fait morsure ! Un peu de fraicheur dans l'eau, allez, courage !


Gilbert Pinna, le blog graphique 02/08/2010 21:07



Et le baigneur pensa : " L'eau salée va finir de m'achever... mais je ne puis décevoir Saravati. La chose m'est impossible. J'ai cette plongée à faire et je la
ferai."
Et il plongea.



Aléna 02/08/2010 18:34


Cette plage est un labyrinthe : on clique et de partout surgissent des baigneurs, la palme (les palmes?) revenant au "résolument" "non, non, et non" que je trouve très amusant!


Gilbert Pinna, le blog graphique 02/08/2010 19:08



" Non, non, non, non, je n'irai pas à la mer


 non, non, non, non, qu'on me laisse à mon enfer..."



co errante 02/08/2010 16:37


Tout à fait le type d'homme à mettre du sel dans sa vie ! :-)


Gilbert Pinna, le blog graphique 02/08/2010 19:05



Oui, son corps est flambloyant et sa vie est épicée.



julien 02/08/2010 09:56


Conservé au sel comme un anchois...


Gilbert Pinna, le blog graphique 02/08/2010 14:17



... puis pour apaiser, tartiner le dos avec une anchoïade rafraîchissante.



JEB 01/08/2010 20:30


Plongeon libidineux ou le sportif débutant...


Gilbert Pinna, le blog graphique 01/08/2010 21:17



... une étreinte torride avec le sel ?...