la ville d'Oscar N.

Publié le 7 Décembre 2012

 

fauteuil 2

 

 

 

fauteuil 2-copie-1

 

 

le chantier

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Les oubliés du monde

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Louise Blau 12/12/2012 16:00

J'en reviens et n'en suis as encore revenue ;) ne pas manquer le documentaire en replat sur artères (urgent ça ne dure que quelques jours encore) une suite d'interviews, passionnant
Impossible de corriger il faut lire en Replay sur Arte et non en replat sur artères !

Gilbert Pinna, le blog graphique 12/12/2012 16:37



... oui, on peut le revoir ce superbe documentaire en replat sur artères, en cliquant ici, ça nous y mène tout droit  :


http://www.arte.tv/fr/programmes-a-la-semaine/244,broadcastingNum=1476692,day=1,week=50,year=2012.html



Dominique Hasselmann 10/12/2012 11:30

architecture inséparable de la ville (j'imagine là-bas) et (ici) ses coupoles Place du colonel-Fabien, rotondités, Le Havre...).

Orfeu Negro...

Gilbert Pinna, le blog graphique 10/12/2012 11:52



... Oscar N. dit qu'il pose ses coupoles comme pousse une fleur.



espace-holbein 09/12/2012 12:26

Une ville introuvable : après cent quatre ans, tout reste à faire.

Gilbert Pinna, le blog graphique 09/12/2012 16:41



... cette impression déambulatoire d'être dans une ville rigoureusement pensée, articulée, littéralement planifiée, et le sentiment d'une décentration toujours repoussée.



fleur 08/12/2012 11:35

Voir Brasilia et mourir ? ;))

Gilbert Pinna, le blog graphique 08/12/2012 11:47



(... euh, je vais y réfléchir...)



DAutrou 07/12/2012 21:14

... et les acrobaties de "l'Homme de Rio" ! (à voir depuis son fauteuil, plongées et contre)

Gilbert Pinna, le blog graphique 08/12/2012 08:23



... cette visite de chantier de la ville naissante :


fr.youtube.com/watch?v=b2CBmyIahx4



patrick verroust 07/12/2012 10:50

Oscar N. , l'homme qui aimait les femmes . Leurs courbes voluptueuses lui permirent de rompre avec le conformisme de la rigidité international....Homme de projets, il ne fatigua, jamais, longtemps
un fauteuil....

Gilbert Pinna, le blog graphique 07/12/2012 19:42



... question de ressorts.



versus 07/12/2012 10:19

haute gloire en haute-loire!

Gilbert Pinna, le blog graphique 07/12/2012 19:44



... des plateaux rouges.