L'encre et le feu

Publié le 5 Janvier 2011

 

détente 3 001-copie-4

 

Image 333

 

Image 336-copie-1

 

Image 338

 

Image 337

 

Gaston Bachelard, l'encre et la pierre  (cliquer)

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Les oubliés du monde

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

versubtil 07/01/2011 10:46


Non Gilbert, c' est pour mieux lire sous la bâche sa " flamme d' une chandelle " ! Sans vendre la mèche,on aime les ombres portées.


Gilbert Pinna, le blog graphique 07/01/2011 11:08



... ah, ces retours de flamme !... ;-)



Marie 07/01/2011 07:16


le rempart du feu devient feu en sermonnant la braise qui a valdingué sous les chenets ... ( euh , ça ne veut rien dire ce que j'écris ) rire
Pas grave je laisse :)


Gilbert Pinna, le blog graphique 07/01/2011 09:33



( Laissons, laissons, il en restera toujours quelque chose... ;-)



versubtil 07/01/2011 00:14


Il se pique d' analyse du feu ?
Gaston bâche l' art!


Gilbert Pinna, le blog graphique 07/01/2011 09:29



... quelle descente en flamme !...



Dom A. 06/01/2011 23:37


Laissez brûler les p'tits papiers !


Gilbert Pinna, le blog graphique 07/01/2011 09:27



... papier chiffon... maïs... de riz et d'Arménie...



patrick verroust 06/01/2011 16:21


Plein feux sur le jeune! (il n'a pas l'air d'avoir besoin d'un psy)


Gilbert Pinna, le blog graphique 06/01/2011 17:42



http://gilbertpinnalebloggraphique.over-blog.com/article-31726997.html



marie guegan 06/01/2011 13:22


Quel beau feu d'artifice! Bachelard et notre maison onirique tout feu fout flamme .


Gilbert Pinna, le blog graphique 06/01/2011 13:45



... la maison onirique et ses lumières... allez, on y retourne :


 


http://gilbertpinnalebloggraphique.over-blog.com/article-les-lumieres-63645863.html



Dominique Hasselmann 06/01/2011 10:12


En fait, j'ai pensé immédiatement à "La psychanalyse du feu" de Gaston Bachelard, en voyant votre dessin : la couverture du livre, un peu démantibulé, que j'ai là, sous la main, porte ces mêmes
couleurs (collection Idées, n° 73).

Le feu réclame un moelleux divan et un crayon pour prendre des notes à son chevet.


Gilbert Pinna, le blog graphique 06/01/2011 10:46



... oui, j'ai le même à la maison, un peu démantibulé également ... Bachelard, ah, oui :


 





 


http://gilbertpinnalebloggraphique.over-blog.com/article-gaston-bachelard-l-encre-et-la-pierre-48584984.html



anonyme 06/01/2011 09:33


L'été... la pelle... la plage... et le rateau...


Gilbert Pinna, le blog graphique 06/01/2011 10:47



... et le château.



TG 06/01/2011 08:59


Il en jaunit à l'idée d'allumer le feu…
(bon d'accord, je sort!)


Gilbert Pinna, le blog graphique 06/01/2011 09:15



... quelque chose en nous de l'incendie ?...


Le coeur en fièvre et le corps démoli...



PhA 06/01/2011 07:55


L'été l'appelle et nous appelons l'été.


Gilbert Pinna, le blog graphique 06/01/2011 08:01



-Oui, avec moi : l'été !...l'été !...l'été !...



Baltha 06/01/2011 07:20


Pimpon pimpon pimpon ponpon.


Gilbert Pinna, le blog graphique 06/01/2011 07:43



L'été en urgence.



marie guegan 05/01/2011 21:50


J'arrive trop tard il se consume.


Gilbert Pinna, le blog graphique 06/01/2011 07:46



... il est tout feu tout flamme.



Frederique 05/01/2011 20:03


Qu'il brûle, enfin, et se purifie, peut-être.


Gilbert Pinna, le blog graphique 05/01/2011 21:07



... il brûle et se noie dans l'eau du lavis.



saravati 05/01/2011 18:52


Trop tard, hélas, il est presque entièrement déboisé.
Extincteur en grève aussi ?


Gilbert Pinna, le blog graphique 05/01/2011 19:44



... le mouvement affecte tous les secteurs :


 


  http://gilbertpinnalebloggraphique.over-blog.com/article-un-ete-offensif-54956824.html



coccinelle 05/01/2011 17:53


Intéressante déclinaison graphique.... à y retrouver notre latin !


Gilbert Pinna, le blog graphique 05/01/2011 18:37



... à réviser pour mercredi en huit :





Rosa


Rosae




 


Rosa


Rosae




 


Rosam


Rosas




 


Rosae


Rosarum




 


Rosae


Rosis




 


Rosa


Rosis






patrick verroust 05/01/2011 17:10


de tous ses feux en incendie! magnifique, tout est dit. Je vais me reconvertir dans le dessin graphique.

Ce gars, l'était près d'entrer dans l'été ,Il attendait l'été, l'été l'attendait. il sera autre à la sortie.

Pour ce faire:

Vive l'aventure et les amours, feux de paille!


Gilbert Pinna, le blog graphique 05/01/2011 18:34



... L'été l'attendait... quel rendez-vous !



saravati 05/01/2011 16:35


Dites lui de ne pas s'approcher du brasier, ce serait dommage qu'il voie ses beaux cheveux s'embraser !


Gilbert Pinna, le blog graphique 05/01/2011 18:32



... trop tard, Saravati, il se consume...



Isabelle C. 05/01/2011 16:09


Une encre sympathique, très !


Gilbert Pinna, le blog graphique 05/01/2011 18:32



... ah, oui, trait !



julien 05/01/2011 14:01


L'encre qui prend feu ... une encre à essence ?


Gilbert Pinna, le blog graphique 05/01/2011 14:59



... oui, c'est ça... une encre qui permet de saisir l'essence des êtres et des choses... hum hum...



Aléna 05/01/2011 11:09


"tous ses feux en incendie" - beau!


Gilbert Pinna, le blog graphique 05/01/2011 11:22



:-)



Kitty 05/01/2011 09:01


Je viens de me réchauffer le regard avant de sortir dans le gris froid de la rue, merci.


Gilbert Pinna, le blog graphique 05/01/2011 10:17



L'écran comme un foyer ?...;-)