Gladys

Publié le 17 Mai 2012

 

Elle dit que tout son visage porte la grève, les plages blanches, que les embruns ruissellent en elle jusqu’aux os. Elle dit qu’elle aime les dames des Roches Noires .

 

 

gladys

 

 

gladys-copie-1 

   

 

 

 

gladys-copie-3 

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Marguerite D.

Repost 0
Commenter cet article

Frederique 20/05/2012 21:18

M'évoque Stella (dans le film éponyme) et Gladys, leur lecture et partage de Duras

Gilbert Pinna, le blog graphique 21/05/2012 06:56







anonyme 20/05/2012 17:32

Marguerite...la Marguerite ?...;-)

Gilbert Pinna, le blog graphique 20/05/2012 18:48



... voyez plutôt :


http://gilbertpinnalebloggraphique.over-blog.com/article-la-marguerite-69200274.html



patrick. verroust 20/05/2012 12:53

Lavis, la mort....flots de larmes....

Gilbert Pinna, le blog graphique 20/05/2012 18:51



http://gilbertpinnalebloggraphique.over-blog.com/article-la-plage-39764683.html



K. 20/05/2012 01:02

visage en coulée de vie...

Gilbert Pinna, le blog graphique 20/05/2012 10:51



... visage-rivage... merci K.



lignes bleues 19/05/2012 08:52

J oubliais ': cette adresse d'un lieu que vous fréquentez également, je crois : http://norwitch.wordpress.com/2009/09/03/dictionnaire-des-lieux-sebaldiens-8-lhotel-des-roches-noires/

Gilbert Pinna, le blog graphique 19/05/2012 11:08



" L'été, elles rebâtissent l'Europe, à partir de leurs réseaux d'amitiés, de rencontres, de relations mondaines et diplomatiques, des bals de Vienne, de Paris, des morts d'Auschwitz, de
l'exil."


Marguerite Duras, Les Dames des Roches Noires in La vie matérielle


 


... et  je réactive le lien de ce beau lieu que je fréquente en effet:


http://norwitch.wordpress.com/2009/09/03/dictionnaire-des-lieux-sebaldiens-8-lhotel-des-roches-noires/


 


 



lignes bleues 19/05/2012 08:37

Gladys-Marguerite, Trouville sous la pluie, larmes de mer

patrick. verroust 18/05/2012 23:50

..Elle est là, à l'ancre qui coule...

Gilbert Pinna, le blog graphique 19/05/2012 07:28



... nager, dit-elle.



DAutrou 18/05/2012 19:28

Le rouge est à sa place, le désir ne ruisselle jamais.

Gilbert Pinna, le blog graphique 18/05/2012 19:40



... il écume toujours ?



Mirza 18/05/2012 15:50

son visage est un paysage

Gilbert Pinna, le blog graphique 18/05/2012 18:54



... bienvenue Mirza !



Dominique Hasselmann 18/05/2012 10:52

Il y a sans doute une "parenté" (outre leurs noms) dans leur approche de la ville (plans des stations-services, des boulevards, des filles, etc.).

Gilbert Pinna, le blog graphique 18/05/2012 11:01



... oui, une manière partagée d'éclairer les intérieurs, comme ces espaces intimes de pénombre qui échappent à la grande lumière blanche du dehors.



Dominique Hasselmann 18/05/2012 10:42

Oui, c'est ça. Un film d'atmosphère "poisseuse" et superbe.

Gilbert Pinna, le blog graphique 18/05/2012 10:50



... souvenir un peu enfoui de la lumière du film qui rappelle les peintures d'Edward Hopper...



Dominique Hasselmann 18/05/2012 10:08

Gladys, un prénom qui étincelle sous le soleil comme dans un polar américain (ou ce film extra de Dennis Hopper, "Hot Spot", avec Don Johnson et musique de Miles Davis, et une Studebaker...).

Mais Les Roches Noires, ce serait plutôt Marguerite.

Gilbert Pinna, le blog graphique 18/05/2012 10:38






  (... oui, résolument du côté de Marguerite, des journées entières sur les plages...)



patrick. verroust 18/05/2012 02:41

Mer/mère...face à face

Gilbert Pinna, le blog graphique 18/05/2012 06:58



http://gilbertpinnalebloggraphique.over-blog.com/article-la-mer-en-face-53891243.html



versus 17/05/2012 20:34

Terrific mais plastique!

Gilbert Pinna, le blog graphique 18/05/2012 06:51



... chic !