gentiment

Publié le 7 Juillet 2012

 

 

en attendant

 

 

 

 

en attendant 2-copie-1

 

 

 

en attendant 2-copie-2

 

 

 

Ceux qui attendent

 

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Sartre, Camus et les autres

Repost 0
Commenter cet article

Maria-D 10/07/2012 07:53

Gentiment
attendons
;-)

Gilbert Pinna, le blog graphique 10/07/2012 08:43



... elle viendra.



coccinelle 09/07/2012 21:02

j'éloge juste (gentiment), la qualité constante du trait et des mots

Gilbert Pinna, le blog graphique 09/07/2012 21:13



;-)



DAutrou 09/07/2012 08:47

On remarquera que le bonhomme pourrait aussi bien être un employé de banque. La scène est donc aussi envisageable Bd des Italiens (et c'est aussi un magot)

Gilbert Pinna, le blog graphique 09/07/2012 08:56



... elle frappe partout la contigenza...



fleur 08/07/2012 18:33

et elle va surgir quand ?

Gilbert Pinna, le blog graphique 08/07/2012 18:38



... d'un non instant à l'autre, ou pas... c'est selon.



Marie 08/07/2012 15:03

Quand on s'assoit on s'oublie
Quand on attend on oublie

Gilbert Pinna, le blog graphique 08/07/2012 17:41



http://gilbertpinnalebloggraphique.over-blog.com/article-la-mer-en-face-53891243.html



lignes bleues 08/07/2012 10:34

Joubliais : merci pour le partage de cette bibliothèque vittuelle

Gilbert Pinna, le blog graphique 08/07/2012 10:40



... et cet inédit - très rare - que je tiens à votre disposition : Oui-Oui et le mystère de la contingence (un peu raide, il faut bien le reconnaître).



lignes bleues 08/07/2012 10:33

Je vous assure (rassure) je n'irai pas vérifier la page, je me suis arrêtée à Kant

patrick verroust 08/07/2012 10:13

L''infiltration de la cogitation est si pernicieuse que l'être le plus placide, le bûto naturel qui s'ignore, en ressent des fourmillements.....Il fait philosophe sur le retour ce bonhomme...parti
nulle part, revenu de tout...

Gilbert Pinna, le blog graphique 08/07/2012 10:26



... si contingent, oui.



Dominique Hasselmann 08/07/2012 09:58

@ Patrick Verroust : Sartre n'a jamais "épousé" Simone de Beauvoir.

@ Gilbert Pinna : beau portrait, vous avez dû le croquer aux Deux-Magots, il y a une trace de café.

Gilbert Pinna, le blog graphique 08/07/2012 10:25



... pipe+ café ou comment s'armer pour affronter la contingence.



lasiate 08/07/2012 09:31

mais c'est un boulot à temps plein

Gilbert Pinna, le blog graphique 08/07/2012 10:21



... oui, très prenant et imprévisible.



lignes bleues 08/07/2012 06:26

Qui n'a pas été RÉVOLUTION-aire à 20 ans ne sera pas capitaine des pompiers à 40 ans
Sartre (mais où , nous comptons sur vous Gilbert, pour compléter la référence)

Gilbert Pinna, le blog graphique 08/07/2012 10:21



Critique de la raison dialectique, volume 4, section III, De la praxis révolutionnaire au groupe en fusion,


chapitre 23, De l'incendie social visé comme pratique pré-révolutionnaire, alinéa 78 : Des pompiers en question, pages 1234-1235, 1960     ;-)



mon oncle 07/07/2012 22:51

C'est à quel guichet?

Gilbert Pinna, le blog graphique 08/07/2012 05:30



... poste 304, deuxième étage, dernière porte à gauche, après l'ascenseur.



anonyme 07/07/2012 18:03

gentiment, gentiment... c'est vite dit !...

Gilbert Pinna, le blog graphique 07/07/2012 18:11



... il faut bien reconnaître que la contingence n'est pas toujours très accommodante....



patrick verroust 07/07/2012 15:38

Service oblige, il fit partie du contingent puis épousa sa conscrite, .Il cassera sa pipe après une vie bien circonscrite,contingentée au hasard,contraint par le nécessite.

Gilbert Pinna, le blog graphique 07/07/2012 17:56



(... la boucle est bouclée)