Derrière le rideau

Publié le 6 Avril 2011

La rumeur le rapporte : Simon aurait été aperçu ce matin, derrière le rideau, derrière sa fenêtre. Il n'aurait pas changé. La légende de Simon est vivace.

 

Image 223

 

 

Image 223-copie-1 

 

Simon est de passage sur Arte creative :

http://creative.arte.tv/fr/space/Gilbert_Pinna/ 

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Ceux de la bande

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Murièle 10/04/2011 17:19


à regarder à travers la vitre (le rideau est bien derrière une vitre, non ?:), simon chope une mélancolie


Gilbert Pinna, le blog graphique 10/04/2011 17:56



... le monde vitré, oui...



Versus 08/04/2011 15:42


Mrs. Robinson n' est pas loin, hearing the sound of silence !


Gilbert Pinna, le blog graphique 08/04/2011 16:26



http://gilbertpinnalebloggraphique.over-blog.com/article-des-fois-le-silence-37578277.html



Versus 08/04/2011 15:40


Simon et Garfunkel i presume ?


Gilbert Pinna, le blog graphique 08/04/2011 16:27



(... Simon and Garfunkel, Branduardi aujourd'hui... quelle affiche !)



Dom A. 07/04/2011 14:44


D'un côté, il ne se mouille pas. Sauf, éventuellement, le front.


Gilbert Pinna, le blog graphique 07/04/2011 15:29



Et Simon pensa : "C'est décidé : demain, je mouille la chemise".



anonyme 07/04/2011 12:19


mais Simon, il faut sortir !!!! ....libérez simon !.... libérez Simon !!


Gilbert Pinna, le blog graphique 07/04/2011 12:25



... et tous nos camarades ?



Dominique Hasselmann 07/04/2011 08:51


Simon le stylé...

Oui, la galerie s'agrandit : les glaces se multiplient à l'infini.


Gilbert Pinna, le blog graphique 07/04/2011 11:13



... chacun derrière/devant sa glace.



lignes bleues 07/04/2011 06:00


allez, tant pis ou plutôt tant mieux, je le dis, enfin, je l'écris, tous ces personnages, comme des autoportraits, c'est fascinant


Gilbert Pinna, le blog graphique 07/04/2011 07:23



... Simon, Cesario, Isabelle, Stanislas, Rebecca, Ferdinand, Jonas, Anita, Emilienne... oui, ça commence à faire du monde...



patrick verroust  07/04/2011 00:25


Simon n'est pas de pierre, entre la vie et lui , il y a ce fichu rideau comme la légende qui lui colle à la peau.


Gilbert Pinna, le blog graphique 07/04/2011 07:17



... et qui lui tient chaud.



Baltha 06/04/2011 12:40


>quel petit taquin,
Je vous assure je n'étais pas derrière un rideau de fumée, encore moins de fumée de rebe.
Baltha


Gilbert Pinna, le blog graphique 06/04/2011 15:16



;-)



Isabelle C. 06/04/2011 11:44


J'aime bien quand vous dîtes:

"Simon est profond, vigilant, et c'est cette expression bouleversante qui le rend beau."


Gilbert Pinna, le blog graphique 06/04/2011 11:52



Oui, le visage de Simon est intact.



patrick verroust  06/04/2011 10:18


Le regard mélancolique, il guette la venue d'Isabelle.Il espère à sa fenêtre sur cour; Simon. Sinon, sinon rien!


Gilbert Pinna, le blog graphique 06/04/2011 11:22



... jeux de vitres :


http://gilbertpinnalebloggraphique.over-blog.com/article-la-fenetre-52358583.html



anonyme 06/04/2011 08:42


Simon se dévoile ?


Gilbert Pinna, le blog graphique 06/04/2011 11:21



... entre deux apparitions.


http://gilbertpinnalebloggraphique.over-blog.com/article-le-petits-spectres-70865670.html



Kitty 06/04/2011 08:30


Comme un voile entre Simon et la réalité : on le comprend.


Gilbert Pinna, le blog graphique 06/04/2011 11:19



... la vie derrière la vitre.



Baltha 06/04/2011 08:15


Est-ce le rideau, je croyais un instant reconnaître Bob Marley.
Baltha


Gilbert Pinna, le blog graphique 06/04/2011 11:19



(... quel petit taquin, vous faites !)