Comme une laine

Publié le 26 Novembre 2010

Et le visage comme une laine 

qui file dans le vent.

 

Image 297

 

(Cliquer sur le dessin pour faire filer la laine) 

 

 

 

Le vent lui ferme les yeux  (cliquer)

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Les oubliés du monde

Repost 0
Commenter cet article

Dominique Hasselmann 29/11/2010 09:39


Jolie suite !


Gilbert Pinna, le blog graphique 29/11/2010 10:15



:-)



Dominique Hasselmann 29/11/2010 08:24


La laine qui n'empêche pas une sorte de brouillard - l'autre - de sortir de la bouche quand quelques flocons égarés poussent à la resserrer, cette écharpe, dans le froid comme une écharde.


Gilbert Pinna, le blog graphique 29/11/2010 09:37



... le visage friable se répand en cristaux de laine.



Frederique 27/11/2010 21:24


Est-ce l'haleine qui s'expulse en pensées ? Vous mentionnez "l'encre soufflée" ? Une nouvelle écriture ?


Gilbert Pinna, le blog graphique 28/11/2010 10:19



... oui, un lavis dilué qui glisse sur le papier.



géraldine 27/11/2010 17:36


Peut-être de l'angora ?


Gilbert Pinna, le blog graphique 27/11/2010 18:09



(... encore une petite histoire de chèvre céleste ?...)



co errante 27/11/2010 10:52


Bien au chaud dans le fil de ses pensées. L'emportent loin, on dirait.


Gilbert Pinna, le blog graphique 27/11/2010 12:08



... propulsion dans la tête, corps et âme.



anonyme 27/11/2010 09:50


Se laissant par le vent effilocher en confiance vers le chas d'une aiguille ignorée.


Gilbert Pinna, le blog graphique 27/11/2010 12:05



Effilocher en confiance... jolie formule !



Isabelle C. 27/11/2010 00:14


J'laine beaucoup beaucoup :)


Gilbert Pinna, le blog graphique 27/11/2010 09:01



;-)



patrick verroust 26/11/2010 22:56


Ils lui avaient enlevé son écharpe de laine souvenir de sa mère. Plusieurs fois, il avait senti le vent du boulet. Cette fois était la bonne, la dernière. Exécution sommaire!


Gilbert Pinna, le blog graphique 27/11/2010 09:10



Démaillage final ?



Ambre 26/11/2010 22:50


J'ai dû aller voir "le vent lui ferme les yeux" et j'y ai trouvé beaucoup de douceur dans ce visage. De l'alpaga?


Gilbert Pinna, le blog graphique 27/11/2010 09:04



Oui, garanti sur facture.



Aléna 26/11/2010 21:30


tiens, je ne vous connaissais pas ce genre...


Gilbert Pinna, le blog graphique 27/11/2010 09:05



... l'encre soufflée.



julien 26/11/2010 20:09


le visage qui se défait dans la rafale...


Gilbert Pinna, le blog graphique 27/11/2010 09:10



... le grand face à face.



saravati 26/11/2010 19:30


Détricoter ses pensées pour les rendre plus denses ... et le vent qui sans répit les ramène au port !


Gilbert Pinna, le blog graphique 26/11/2010 19:39



... et il arrive qu'elles rentrent éventées et heureuses...



Kitty 26/11/2010 16:06


C'est le regard d'autrui qui nous tricote, une maille à l'endroit, une maille à l'envers.


Gilbert Pinna, le blog graphique 26/11/2010 19:27



... et nous, emmaillotés dans un jacquard...



kouki 26/11/2010 15:20


Oui, mais froid quand même!


Gilbert Pinna, le blog graphique 26/11/2010 19:20



... vivifiant, vous voulez dire ? ;-)