ce raidissement, cette langueur

Publié le 22 Mai 2012

 

Elle tombe droite, légère, de son poids d’eau.

Elle est dans l’air, contaminé par elle.

Infiltration, ruissellement, jusque dans la vapeur.

Elle est la ville.

Ce raidissement, cette langueur.

 

la pluie

 

 

 

la pluie-copie-1

 

(Cliquer sur les dessins pour tout voir)

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Les oubliés du monde

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jacques ignazi 30/05/2012 15:42

Belle expression de simplicité dans ce petit dessin intitulé
"bruissement de vent"

Gilbert Pinna, le blog graphique 30/05/2012 15:50



... merci Jacques... j'indique ci-dessous le lien du dessin auquel votre commentaire fait référence :


http://gilbertpinnalebloggraphique.over-blog.com/article-le-bruissement-du-vent-54130420.html



Dominique Hasselmann 24/05/2012 17:38

J'aime bien aussi quand vous délaissez un moment les portraits pour les vues urbaines : ici, cet instantané pris sans essuie-glaces.

Gilbert Pinna, le blog graphique 24/05/2012 17:47



... après le bain de pluie, l'écume des choses :


http://gilbertpinnalebloggraphique.over-blog.com/article-j-ecumerai-cette-ville-84860367.html



julien 24/05/2012 13:15

Finie la pluie, la ville est au soleil...

Gilbert Pinna, le blog graphique 24/05/2012 13:24



... avant le rissolement.



DAutrou 24/05/2012 09:26

Droite, tout entourée d'elle -même.

Gilbert Pinna, le blog graphique 24/05/2012 11:57



... la plénitude, quoi.



lignes bleues 24/05/2012 07:16

Ville orange et ville rose dans la ville noire et rouge (la lave, les tuiles)
@ Patrick Verroust : Dupont t et d, mais ne manque-il pas Durand ?
@ Gilbert je vous ai répondu, un peu tardivement, veuillez m'excuser

Gilbert Pinna, le blog graphique 24/05/2012 11:57



... mais oui, cette suie qui me suit vient de là...



patrick. verroust 23/05/2012 13:41

La nuit , une ville , toute en langueur, de soudains raidissements sous les crépitements de l'eau quand la nuit se fait douche, réveille les dormeurs Duval , Dupont, de Nemours et d'ailleurs...

Gilbert Pinna, le blog graphique 23/05/2012 16:11



http://gilbertpinnalebloggraphique.over-blog.com/article-j-ecumerai-cette-ville-84860367.html



anonyme 23/05/2012 11:22

après la pluie, la suie ?

Gilbert Pinna, le blog graphique 23/05/2012 16:09



... ah oui, en général, ça suit...



Maria-D 22/05/2012 23:31

langueur mouillée et délavée... j'aime beaucoup.

Gilbert Pinna, le blog graphique 23/05/2012 07:31



:-)



Frederique 22/05/2012 20:58

Oh, mais des antennes ruissellent les ondes, peu importe les fenêtres fermées !

Gilbert Pinna, le blog graphique 22/05/2012 21:17



... sur les pavés, on perçoit les petits crépitements



Coccinelle 22/05/2012 18:52

C'était jadis ; on sifflotait un air de VM, tandis que les rues piétonnaient patiemment.

Gilbert Pinna, le blog graphique 22/05/2012 19:57



;-)



patrick. verroust 22/05/2012 14:57

Aucune âme visible....Les murs murent. Il fait nuit,seule,tombe la bruine des pollutions nocturnes....

Gilbert Pinna, le blog graphique 22/05/2012 19:57



... l'âme est pluvieuse...



H./S. 22/05/2012 10:26

Parlez-vous de cette "langueur monotone"qui berçait le coeur du poète?
H./S.

Gilbert Pinna, le blog graphique 22/05/2012 11:58



... de celle-ci ou de sa cousine... ;-)