Le baigneur et l'orage

Publié le 8 Octobre 2009

 Quand on est à la mer et que l’orage gronde, on sent, du fond,

 monter les vibrations qui tiraillent le sable.

(cliquer sur le dessin pour l'agrandir)

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Les baigneurs

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Murièle 29/04/2011 14:47


chez vous c'est balade douce de cascade en cascade...
Des cheveux qui flamboient, on tire un fil et hop nous voilà les pieds dans l'eau à vibrer sous l'orage :)


Gilbert Pinna, le blog graphique 29/04/2011 14:54



... et merci de suivre le fil... ;-)



Dom A. 04/08/2010 00:37


S'il se concentre bien sur ses amours à venir, cela fera cage de Faraday.


Gilbert Pinna, le blog graphique 04/08/2010 07:36



... une cage à calins électriques ?



Aléna 03/08/2010 22:50


qu'il est heureux de l'orage, cet homme là, et comme on le comprend, comme on l'entend...


Gilbert Pinna, le blog graphique 04/08/2010 07:25



... le sable, la mer, le feu du ciel, il capte le  tout du monde...



Marie 29/03/2010 19:03


Et justement ce soir l'orage approche. Rien de plus ouvert de sensations que ces moments là (quoi que) et le bonheur de se fondre en l'eau


Gilbert Pinna, le blog graphique 29/03/2010 19:37



Et sentir (doucement) les tiraillements souterrains...



François Matton 08/10/2009 18:55


J'aime ! Et notamment le petit coup de pinceau horizontal au niveau des chevilles. On ne sait si elles se perdent dans le sable ou dans l'eau.


Gilbert Pinna, le blog graphique 08/10/2009 21:16


...et on éprouve alors une impression d'enfoncement aveugle, doux, inexorable...