la frénésie d'être là

Publié le 12 Janvier 2015

Et tout autour des personnages, dans le cadre qui a glissé, cette constellation de traits, comme une pluie d’été, qui capte l’air et ses météores, dans toute son intensité. Des aventures palpitantes de Zembla, perdu au beau milieu de sa jungle jusqu’à l’incandescence des rayons du soleil, elle dit tout simplement la frénésie d’être là.

la frénésie d'être là

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Les oubliés du monde

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jeb 21/01/2015 18:49

Oh! Un FOLON! Bonne année Gilbert...

Gilbert Pinna 21/01/2015 19:02

... bonne année, itou !

Dominique Hasselmann 13/01/2015 08:33

On aime les frénétiques de ce genre.

Gilbert Pinna 13/01/2015 09:13

... et encore, il y a beaucoup de retenue.

dAutrou 12/01/2015 21:54

(dans le ballet des points et des virgules)

Gilbert Pinna 13/01/2015 09:12

(... et parenthèses)

patrick verroust 12/01/2015 13:24

Râ, le rêve d'être lion(ne -soleil vivre un été éternel, éblouissant...

Gilbert Pinna 13/01/2015 09:13

... un gros matou, tout au plus.