au plus près

Publié le 20 Décembre 2014

Relecture enfouie de "Terre des hommes" de Saint-Exupéry. Ce qui me frappe, par-delà les lourdes considérations humanistes portées par l'époque, c'est l'écriture qui arase, au plus près du sol, au plus près des maisons, au plus près du sable, au plus près de l'eau, cette lecture en surplomb comme un vol. Et cette chose qui s'ajoute : sonder le coeur de la maison intime qui n'est pas dans les murs, mais qui est là, abritée sous le sable, sous la mousse, sous la rouille, ou, dévoilée, sur le drap râpeux, impalpable.

au plus près
au plus près
au plus près

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Les oubliés du monde

Repost 0
Commenter cet article

Dominique Hasselmann 23/12/2014 08:08

Trois couleurs (on pense aussi à la chanson italienne... Dalida...).

Gilbert Pinna 23/12/2014 08:34

... feu et cendre, en incendie.

dAutrou 21/12/2014 20:30

... des lunettes pour lire de près.

Gilbert Pinna 22/12/2014 10:32

... à triple foyer.

patrick verroust 20/12/2014 17:42

Necesse volare au dessus de la terre des hommes. Songeur en être, parfois, Pique la lune....

Gilbert Pinna 22/12/2014 10:34

... et le soleil avec.