des tessons, des roseaux

Publié le 16 Mars 2014

des tessons, des roseaux

Rédigé par Gilbert Pinna, le blog graphique

Publié dans #Les oubliés du monde

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Dominique Hasselmann 21/03/2014 15:04

Confiture de groseille ou de mûres (murs)... Très beau !

Gilbert Pinna 22/03/2014 15:51

;-)

DAutrou 18/03/2014 10:29

une émotion paléolithique ?

Gilbert Pinna 18/03/2014 12:07

... qui remonte d'on ne sait où...

patrick verroust 18/03/2014 06:54

Joli, Louise!

louise blau 18/03/2014 06:24

encapuchonné comme un moine en méditation, il écume la ville et les jours d'une jeunesse en suspens, placarde sa vie son nom sur les lieux désolés, bombes de rose décapsulées (décapuchonnées)

Gilbert Pinna 18/03/2014 08:05

... au bord de l'explosion.

patrick verroust 16/03/2014 18:06

Le verbe se fait chair entre le graffiteur et le professeur dessinateur....Histoire sans parole mais non sans dessein....

Gilbert Pinna 18/03/2014 08:00

... les murs sont mûrs.